Au Burkina Faso, dans la ville de Bobo Dioulasso, Dramane Diarra, peintre et paysan produit des morceaux de terre suspendus, des cotons constellés d’Argile-Afrique.
Paysan, il se forme à l'agroécologie, bien plus qu'une pratique agricole, une éthique de vie.

Dans mon atelier

« Je suis accroché
aux couleurs et aux formes
de toutes natures.
Tout ce qui est à ma porte m’inspire.
Le lever et le coucher du soleil.
Un vieux mur. Le tronc d’un arbre.
Des roches. L’éclaboussement de l’eau sur la terre.
La musique. Les échanges entre amis. La joie. La colère…

C’est cela que je travaille
pour obtenir une forme qui m’est propre,
qui vient du plus profond de moi. »







" Je travaille chez moi, à la maison. J'ai constaté que le bruit autour de moi me permet de donner une autre dimension aux toiles.
Pour être bien dans ma peau et en esprit, je peins ou dessine la nuit, seul, accompagné de musique folklorique africaine. Dans ces moments précis, je me sens transporté."




Aucun commentaire:

Publier un commentaire